L’hygiène canine

Photo par Rasulov

Comme pour nous, la bonne santé de nos chiens passe par leur hygiène. D’une manière différente à la notre, nos compagnons ont eux aussi leur routine « beauté ». Elle se diversifie selon la race, l’âge, les habitudes et il est important pour la santé de notre chien de l’accompagner dans cette routine bénéfique à son bien être.

Loin des habitudes « sauvages » et « naturelles » du monde animal, elle est de nos jours nécessaire aux espèces qui se sont sédentarisés à nos cotés depuis des siècles, aujourd’hui dépendante de l’homme pour répondre à ses besoins. Si l’idée peut paraître saugrenue , il n’est pas ridicule de penser que nettoyer les dents de notre chien est une bonne chose. De plus en plus de vétérinaire mettent en lumière les bénéfices de ces nouvelles habitudes sur la santé et l’hygiène de nos chiens. Cependant comme toute chose, il est important de ne pas être dans l’excès. Nos chiens ont des besoins différents des nôtres, il est donc normal de ne pas adapter nos mœurs aux leurs, de cette manière il est déconseillé une fréquence de lavage supérieur à une fois tous les trois mois pour un chien à poil ras et d’une fois tous les mois pour les poils longs.

Les gestes naturels

Comparé à nos chats, nos chiens se toilettent peu. Cependant, cette routine est journalière, la toilette corporelle prend peu de temps à nos compagnons, il implique le léchage des pattes, du ventre et du rectum, puis dans un second temps, le grattage des flancs et des oreilles. Si notre chien passe beaucoup de temps à se lécher ou se gratter, cela peut être la cause de parasites, d’une irritation ou encore un trouble, dans quel cas après une observation de la zone, il faut surveiller avec prudence.

Face à la nature, tous le chiens ne sont pas égo ! Leurs races impliquent des particularités physiques bien distinctes selon la longueur et la nature des poils, mais aussi leurs spécificités, comme les Cavalier King Charles et les chiens à face dite plate qui sont sujets aux écoulements oculaires ou encore, les Caniches, Yorkshire et Bichon sensible aux tartres, sans oublier les Chiens Chinois à la peau nu qui demandent une attention particulière.

Un maître au poil !

Prendre soin de l’hygiène de notre chien, c’est prendre soin de sa santé ! Quel meilleur moment pour examiner l’état général de son pelage et de sa peau que pendant les soins du quotidien. On respecte le rythme du chien et prenons soin à ce que le moment soit opportun, pour exemple : Réaliser ces soins pendant le sommeil du chien serait une mauvaise chose et mettrait en place une anxiété pouvant se déclarer en agressivité. On privilégie les moments calmes, après une belle promenade par exemple.

Pendant l’entretien, on pense à observer les présences de plaies, les parasites, les rougeurs, les croûtes et les dépilations.

Le premier geste à tous soins et notre propre hygiène ! Prenons soin à bien nous laver les mains et veillons à la propreté des ustensiles et des dates de péremption des produits si nous en utilisons.

Les yeux

Tous les jours : Chiens à face dite plate, museau court et yeux proéminents.
Non nécessaire : Si le contour de l’œil est habituellement propre.

On nettoie les yeux du chien dans un acte préventif, on évite ainsi la formation de croûtes et l’irritation des paupières qui peut dans certain cas avancés causer des troubles oculaires. On privilégie les gazes stériles ou encore un mouchoir à usage unique. De nos jours, nous disposons de flacon spécial pour les yeux du chien. On l’applique sans contact à la surface de l’œil puis avec une compresse on nettoie de façon à éliminer les quelques débris qui se sont longés à l’intérieur, et l’on vielle à bien essuyer la paupière. En médecine naturelle nous retrouvons la camomille romaine pour le nettoyage du contour des yeux.

Pourquoi on évite le coton ? La composition fibreuse du coton n’est pas adapté aux chiens. Une fibre pourrait créer une irritation.

Les oreilles

Une fois par semaine : Chiens à oreilles tombante
Une fois par mois : Chiens à oreille droite

Le nettoyage des oreilles prévient des otites. La manipulation reste simple tout comme son examen; on inspecte les rougeurs, l’écoulement et l’odeur et si tout vas bien, on peut commencer à nettoyer avec une lotion auriculaire à usage vétérinaire pour le conduit auditif ou une compresse légèrement imbibé d’eau chaude en massant délicatement l’intérieur du conduit à fin de retirer les saletés.

« Le vinaigre de cidre dilué est conseillé comme remède grand mère, mais personnellement je le déconseille aux chiens ayant l’habitude de petite griffures aux niveaux des oreilles et en général la tête du aux haies, bosquets et ronces. Vérifier qu’il n’y est pas d’égratignure si vous souhaitez l’appliquer.« 

Pourquoi on évite le coton tige ? L’utilisation du coton tige est mal adaptée à l’oreille du chien, de plus nous risquons de lui faire mal et de pousser la saleté plutôt que de la retiré, c’est pourquoi on préfère une gaze ou un tissu tressé.

Les dents

Deux à trois fois par semaine : Pour tous

Prévenir le tartre permet de maintenir une bonne hygiène buccale mais aussi anticiper les problèmes d’inflammation, d’infection, douleurs et perte de dents. Le chien n’a pas spécifiquement mauvaise haleine ! Au contraire, une odeur nauséabonde est généralement associé à un problème. Pour nettoyer les crocs de nos quatre pattes il va falloir de l’apprentissage et de la patience. On commence toujours en douceur à l’approche d’une nouvelle activité. Pour bien faire, nous aurons besoin d’une brosse à dent douce pour enfant ou à doigt, d’un dentifrice spécialisé trouvable chez votre vétérinaire que l’on peut remplacer par l’huile de noix de coco grâce à ses vertu antimicrobiennes. Il existe aussi des méthodes qui permettent une activité masticatoire sereine et plus relaxante qu’une manipulation, comme l’utilisation d’os cru et charnu qui vont naturellement nettoyer les crocs de nos chiens, mais aussi les jouets à mâcher. Pour ces derniers nous avons le choix entre naturel (Corne*) et industriel (Plastique mou), cela dépend des habitudes et préférence de notre chien.

(*Pour les cornes, on nous conseil de choisir un morceau assez court pour éviter que nos chiens les plus brutes en mastication, par un système de levier entre la gueule et les pattes ne se blessent. )

Pourquoi pas les Dentastix ? Nombreux dentastix sont effectivement un bon intermédiaire masticatoire qui réduit la plaque dentaire cependant ils sont bourré de sucre, et l’indice en glucide n’est hélas pas indiqué sur les boites. De la même manière que pour les croquettes il faut le calculer. Voir Art. Autopsie d’une croquette

Les pattes

La coupe des griffes est toujours un moment difficile pour le maître comme pour le chien, pour ce faire il faut posséder les bons ustensiles. Certains coupes ongles nous permettent une coupe en toute sécurité pour nos chiens. Toutefois si nos chiens se dépensent assez en extérieur l’usure naturelle suffit.

Les poils

Une fois semaine : Chien poil long
Une fois toute les deux semaines : Chien poil mi long et court

Le brossage est une bonne habitude à prendre, il est toutefois différent selon la race. Au printemps il se doit d’être plus fréquent, on nous conseille un brossage journalier. Un moment profitable à l’inspection des parasites et des espigaous. Comme pour les dents, le brossage demande quelques ustensiles spécifiques. Un article sera bientôt rédigé à ce propos.

La routine

Cette routine toute simple peut très bien s’accompagner d’un toilettages si nous en avons l’habitude. Pour les nettoyages complest impliquant un bain, il est conseillé de ne pas laver nos chiens trop souvent pour des raisons dermatologiques et éthiques, rappelons nous que le chien vie d’odeur, son odeur naturelle est tout aussi importante. Ainsi on préfère garder les séances de lavage après les roulades dans la boue, et les bains de mer. Tout comme l’utilisation des shampoings à limiter, l’eau clair et les produits naturelles sont à privilégier.

Cette routine demande de la rigueur mais peu de temps, ces gestes du quotidien une fois mis en place permettent un contrôle continue de la bonne santé de nos chiens et la prévention de problème à venir. Lorsque les petits gestes du quotidien peuvent agir sur le bien être et la santé de notre chien, il serait dommage de ne pas y réfléchir plus sérieusement et mettre en place quelques nouvelles habitudes bienfaisantes.

Source:

Art. Hygiène par SantéVet
Art. Pourquoi lui brosser les dents par Mag
Art. Soin dentaire et bien être animal par Dr Jean Gauvin M.V
Art. L’hygiène du chien par Wamiz
Art. Conseils pour l’hygiène du chien par Vetostore
Art. Les firandises antiplaque dentaire à bannir par Dur à avaler
Art. Bois de cerf naturellement sain par Auberdog


Fond vecteur créé par macrovector by ivector – fr.freepik.com

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :